40 ans d’histoire, de rencontres et d’accompagnement

 

 

C’est parti, la Diaconie du Var a lancé les festivités pour ses quarante ans d’aventure humaine entre terre et ciel.

Le 31 mai dernier, 400 personnes se sont réunies au Domaine de La Castille pour un après-midi et une soirée festive. L’occasion de retracer les missions et l’identité de ce service d’église créé en 1982.

Doyenne des diaconies françaises, la Diaconie du Var est connue pour son implication dans de nombreuses œuvres des pastorales de la compassion. Son champ d’action est le plus complet d’entre toutes : solidarité, santé, deuil, migrants et milieu carcéral. Cette polyvalence lui permet de travailler au quotidien avec de nombreux acteurs comme le Secours Catholique, l’Ordre de Malte, Les Conférences Saint Vincent de Paul, l’Union Diaconale du Var ou encore le Rocher. Grâce à sa longue expérience, elle a tissé un réseau associatif local (environ 65 associations) pour apporter une réponse complète et forte dans la lutte contre l’exclusion sociale sous toutes ses formes. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’à travers son expérience aux multiples facettes et ses diverses relations, la Diaconie du Var joue un rôle de pépinière et d’incubateur pour trouver des solutions aux besoins et enjeux naissants. Notamment pour transformer chaque relation et chaque rencontre en lieu de communion et de rassemblement de personnes et de sensibilités différentes avec une unique visée : être proche de nos frères et donc du Seigneur.

Un anniversaire qui se fête !

Ce lancement des festivités à La Castille a réuni 400 personnes, des responsables comme des bénévoles et des accueillis. L’objectif de ce premier événement anniversaire était de faire découvrir les différentes réalités de ce service tout en valorisant le témoignage. À travers divers ateliers thématiques, les invités ont pu redécouvrir les différents visages de la diaconie et partager autour de ses composantes. Cela a permis, au passage, de mesurer l’impact de ses missions et de ses acteurs. Une réalisation qui a pu se faire grâce à la coanimation des ateliers par des bénévoles et responsables, et des témoignages apportés par d’anciens bénéficiaires des dispositifs. Puis, à l’image d’un synode, les fruits des discussions sont venus alimenter une « synthèse d’expériences » qui agrémentera un séminaire de recherche sur les enjeux des nouvelles perspectives à venir. Cet événement aura lieu en fin d’année en guise de clôture des festivités. Celui-ci tournera la page pour écrire un nouveau chapitre de la diaconie : il mettra les missions en perspective en donnant une nouvelle feuille de route pour être toujours davantage attentif aux plus fragiles et donner du sens aux événements. Cette première manifestation festive s’est terminée avec une célébration eucharistique d’action de grâce, un dîner et un loto-spectacle.

écrit par Maxime Bentz

Source : diocèse de Fréjus/Toulon

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.