« Ce sont vraiment des bons moments ! »

Habitants de Pensions de famille ou personnes accueillies dans les Boutiques Solidarité, ils sont près de 400 à vivre  du 14 au 18 juin 2021, une semaine de détente au bord de l’Océan.

 

« Sète à toi ! » :

Après plus d’un an de crise sanitaire, inutile de dire combien toutes les personnes accompagnées étaient heureuses de se retrouver, encadrées par les équipes salariées et bénévoles de la Fondation qui organisait pour la seconde fois ce séjour sportif et culturel à quelques jours de l’été.

 Du 14 au 18 juin, 9 Boutiques Solidarité et 28 Pensions de famille du réseau de la Fondation ont vécu 5 jours de détente au centre de vacances du Lazaret, à Sète, en bord de mer, pour partager expériences sportives et moments conviviaux, en respectant le protocole sanitaire.

Au programme chaque matin, tournois de pétanque, matchs de foot et de ping-pong. L’après-midi, honneur aux sports nautiques avec plongée, catamaran et voile… sans oublier le vélo pour celles et ceux qui préfèrent la terre ferme.

Grâce à un tirage au sort, des groupes d’une quinzaine de personnes sont constitués tous les jours, avec l’assurance pour chacun de faire au moins une activité ou visite choisie.

« Hier après-midi, j’ai fait la visite du musée Brassens. C’était vraiment bien ! J’ai découvert le musicien, sa vie, son histoire… Le matin, j’avais joué à la pétanque : je ne connaissais pas ce sport avant de venir à Sète et maintenant, j’aimerais continuer à m’entraîner à Nîmes », précise Agnès, installée à la Pension de famille de Nîmes depuis deux ans et demi.

 «  Ça nous permet de relativiser nos problèmes »

Je suis venue à la première édition de « Sète à toi ! » et ça me fait très plaisir de revenir, ce sont vraiment de bons moments. On découvre d’autres histoires de vie, on voit des personnes qui remontent doucement la pente… on se rend compte qu’on n’est pas tout seul avec ses problèmes et c’est important de ne pas toujours seulement se regarder…on relativise ses problèmes, on savoure ce que l’on a », ajoute encore Agnès, avant de se préparer à aller passer le reste de l’après-midi sur la plage.

Demain vendredi, le séjour se terminera par une soirée dansante… à quelques jours de la fête de la musique.

Source : Fondation Abbé Pierre

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
8 + 4 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.