Garder du lien avec la poursuite du Panier du frère

L’opération de collecte de denrées alimentaires dans les églises se prolonge dans les paroisses et se met en place dans les écoles de l’enseignement catholique du diocèse de Valence.

 

La collecte solidaire sur le parvis des églises, Le Panier du frère, se poursuit.

Cela devait être une opération éphémère, pour la période de Carême. Face à la mobilisation des paroissiens au fil des semaines et à la demande accrue des bénéficiaires par rapport à la situation liée au confinement, l’initiative continue et se renforce. Plusieurs paroisses du diocèse de Valence l’ont mise en place, et des établissements scolaires de l’enseignement catholique s’approprient également le projet en organisant des collectes, sensibilisant la jeunesse à ce souci d’aider les personnes dans le besoin et de créer du lien.

Les denrées collectées sont données à l’association Saint-Vincent de Paul, ou à des associations locales, en partenariat avec chaque paroisse. Car c’est là l’intérêt de cette opération solidaire. Plus qu’une simple collecte alimentaire, l’idée de Pierre Fontaine, responsable du service Diaconie et Soin, initiateur du projet, « est de créer du lien et des partenariats, pour avoir plus d’impact auprès des plus démunis ».

Certaines paroisses, proposent d’autres initiatives complémentaires.

A Valence, la paroisse Saint-Emilien propose le Repas du frère. En partenariat avec la Croix Rouge, des repas préparés par les paroissiens ou personnes qui le souhaitent, sont distribués chaque dimanche soir à l’occasion d’une maraude.

Source : diocèse de Valence

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
4 + 7 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.