L’espace de vie sociale de Vallauris renforce le lien entre les habitants

21/07/2020

 

Depuis 2014, Apprentis d'Auteuil gère l'Espace de vie sociale de Vallauris, dans les Alpes-Maritimes.

 

Ces lieux portés par la Caisse d'allocation familiale visent à renforcer les liens entre les habitants d'un quartier, mais aussi des parents avec leurs enfants, notamment pendant les vacances scolaires.

Cet après-midi, sur les Hauts de Vallauris, c’est atelier parents-enfants à l'Espace de vie sociale. Venus nombreux avec leurs parents, surtout des mamans, une quinzaine d'enfants et de pré-adolescents participent à la première étape d'Eurojeunes, un concours international de dessin. Après la présentation du défi par une des trois animatrices du lieu, les jeunes, visiblement inspirés, se concentrent sur la page blanche qu'on leur a distribuée. Thème de l'édition 2020 ? Le bonheur.  

Renforcer les liens familiaux

Julie Besanger, une des trois permanentes de l'Espace, accueille les familles à leur arrivée à l'atelier.

Comme tous les Espaces de vie sociale de la Caisse d'allocations familiales (CAF), le lieu, mis en place dès 2013 en partenariat avec les collectivités locales et la politique de la Ville, a été conçu pour renforcer les liens familiaux et les solidarités de voisinage, tout en favorisant la prise de responsabilité des habitants. Moyennant une cotisation annuelle modique, chacun peut ainsi bénéficier de multiples propositions d'activités et d'animations. " Réparti sur deux sites, un ici, sur les Hauts de Vallauris, l’autre en centre ville, l'Espace de vie social est ouvert 6 jours sur 7, souligne Zahra Ait Sibella, la responsable. Les trois médiatrices qui l’animent partagent leur temps entre des animations collectives et des entretiens individuels qui comportent souvent un travail en parentalité."
Tout au long de l'année, vacances scolaires comprises, les enfants sont ainsi accueillis pour des activités culturelles et ludiques sur place ou en sorties à l'extérieur, mais également pour du suivi scolaire avec l'aide de bénévoles. Il en va de même pour leurs parents. Une palette de propositions variées qui fait souvent appel à des intervenants extérieurs : conférences, ateliers de bien-être, groupes de paroles sur des questions liées à la scolarité des enfants, sorties en famille,  découverte du patrimoine et du territoire, actions de prévention de la radicalisation, etc.

L'art rend plus fort et élève l'âme

S'exprimer et exercer sa créativité renforce la communion.

Autre charme du lieu, il accorde une place importante à l'art sous toutes ses formes. Comme une grande bouffée de libération intérieure. L'an dernier, L'Espace de vie sociale a ainsi collaboré avec le musée Magnelli de la ville, connue déjà pour son industrie potière, sur le thème de la céramique et de Picasso. L'artiste a en effet vécu à Vallauris de 1948 à 1955 et s'est initié sur place à cet art local, créant sur place des milliers de pièces. " L'idée était de mettre en relation la vie et la créativité de Pablo Picasso, exilé de son pays alors sous régime franquiste, avec le parcours des habitants, souligne Julie Besanger, une des trois permanentes de l'Espace. Tous les participants à l'atelier ont ainsi composé puis exposé leurs propres assiettes en céramique, après avoir visité le musée et redécouvert leur attachement à leurs cultures et les valeurs de leurs familles. S'exprimer et exercer sa créativité renforce la communion. Une expérience qui rend plus fort et élève l'âme."                                                                                      

Apprendre à vivre ensemble

Une activité proposée en famille, pour resserrer les liens parents-enfants.

Retour au local. Désireuses de collaborer, les mères de famille participent à leur manière à l'atelier en encourageant leurs enfants et en maniant elles aussi, si nécessaire, crayon ou pinceau. " Avec mes deux filles âgées de 5 et 7 ans, je fréquente l'espace depuis un bon moment, souligne Imen, assistante d'éducation en collège. J'habite tout près et je suis souvent là. C'est un lieu convivial qui compte dans ma vie." Et la jeune femme de préciser. "Avec plusieurs mamans qui sont entretemps devenues des amies, on a même organisé plusieurs séjours de vacances entre adhérents, encouragées et pilotées par les permanentes. Dans notre société, nous avons de plus en plus besoin de temps d'échange comme ceux-là pour respirer, mieux nous connaître et nous détendre ensemble, avec nos enfants." Echo tout aussi enthousiaste de Mouna, qui insiste, elle, sur l'influence positive qu'ont joué les lieux sur le parcours scolaire de ses enfants. " Tous les trois réussissent très bien à l'école, raconte-t-elle. Ce lieu y a, bien entendu, contribué. Mes fils se sont senti soutenus et se sont fait des amitiés solides ici. Je les sens de plus en plus responsables et fiers d'eux-même".

Originalité de l'Espace de vie sociale de Vallauris, il s'intègre dans un dispositif plus large d'Apprentis d'Auteuil sur la commune, le Centre de formation continue, installé en centre-ville et qui propose tout un éventail de prestations. Comme un dispositif d'accompagnement vers l'emploi de 16-25 ans déscolarisés, une prise en charge de collégiens exclus temporairement, une formation linguistique pour les non francophones ou encore un espace d'écoute et de soutien psychologique. " Après un démarrage assez lent, nous sommes globalement ravies de ce qui se vit ici, concluent les trois permanentes entourées de Zahra, leur directrice. Grâce au bouche-à-oreille et à un gros travail de porte-à-porte, de plus en plus de familles nous font confiance." Prochaines étapes ? Permettre aux habitants de prendre davantage d'initiatives et donner une plus grandes place aux pères. Une autre histoire...

Programme de l’été 2020

Tout au long de l’été, l’Espace de vie sociale de Vallauris se mobilise en direction des 11-17 ans, avec notamment tout un programme d’initiation à l’éco-citoyenneté qui leur est spécialement dédié.
Sont également prévus plusieurs ateliers parents-enfants, des cafés éphémères menés par les habitants et la création de recueils photos, textes et autres créations musicales ou vidéo,  réalisations fêtées lors d'une soirée festive la dernière semaine d’août.
Ceci sans oublier, fin juillet, un joli projet d’une semaine de création mené par une artiste de Vallauris autour de la notion de temps. Histoire de permettre à chacun de libérer ses émotions après le confinement...

Apprentis d'Auteuil

 

Ajouter un commentaire