Ouverture d’un lieu de vie communautaire

Après de longs mois de démarches auprès de la préfecture, Abej Solidarité a obtenu un agrément OACAS : Organisme d’Accueil Communautaire et d’Activités Solidaires.

Une nouvelle aventure commence donc à l’abej SOLIDARITE avec l’ouverture de ce lieu de vie communautaire.

Ce type d’entité juridique relève du code de l’action sociale et des familles et permet l’accueil inconditionnel de personnes en précarité, avec une perspective  globale d’insertion et d’accompagnement qui s’inscrit dans la durée, qui prend le temps qu’il faut pour aller vers l’autonomie.

L’OACAS offre aux personnes accueillies la possibilité d’être logée et de participer de façon active à la vie de la communauté, sous toutes ses formes : vie quotidienne et vie citoyenne, formations, activités contributives au projet via l’économie sociale et solidaire etc.

A l’abej SOLIDARITÉ nous avons souhaité un projet à taille humaine pour une petite dizaine de personnes. Nous avons souhaité porter une attention particulière à des femmes ayant eu un parcours d’exil et en situation très difficile parce que  isolées et sans ressources.

Nous avons également souhaité mener ce projet en partenariat, parce qu’ensemble on est plus fort. Partenariat avec la délégation du Nord du SCCF (Secours Catholique Caritas France) et avec le centre spirituel du Haumont où est implanté le lieu de vie communautaire. Partenariat également avec d’autres associations de la métropole, qui constituent le comité de pilotage du projet et orienteront les femmes accueillies : MSL (Médecins Solidarité Lille), La Cimade de Lille, L’amicale du Nid, Le RAIL (Réseau Accueil immigrés Lillois), Le Centre de la Réconciliation.

Ce sera le premier service de l’abej SOLIDARITÉ entièrement financé sur fonds propres grâce aux dons et aux différents soutiens. L’engagement bénévole sera un facteur clé de succès important, l’unique salarié chargé de coordonner le projet devra en effet pouvoir compter sur l’engagement solidaire pour accompagner et soutenir la vie communautaire, les activés d’insertion et d’accompagnement.

Les travaux de mise aux normes et d’embellisement ont été faits en partenariat avec les Bricos du Coeur. Une belle équipe qui s’est mobilisée pour rendre la maison confortable.

Nous sommes réellement heureux de nous lancer dans cette nouvelle aventure qui permet aux personnes accueillies d’être totalement actrices et associés au projet : nous avons besoin d’elles pour le faire réussir et pour que la vie communautaire prenne tout son sens et soit harmonieuse. Fatoumata, Sophie et Germaine sont les premières à avoir rejoint la maison et nous allons commencer à inventer avec elles la vie communautaire. Alors qu’elles se connaissaient depuis très peu de temps elles nous disaient cette semaine au cours d’un premier repas pris ensemble : « ici nous serons comme des sœurs, nous allons peut-être parfois nous disputer, mais nous veillerons surtout les unes sur les autres »  !

Source : Abej Solidarité

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.