Sortir de la précarité

Après 5 ans de vie en caravane sur une aire rennaise dédiée aux gens du voyage, Paul, 79 ans, a pu s’installer dans un mobil home confortable…

 

« Ma vie a complètement changé. J’ai maintenant des toilettes dans mon mobi-home et assez de place pour mon lit médicalisé. Je ne pensais pas pouvoir être aussi bien installé et je me demande souvent où je serais si je n’avais pas eu toute cette aide. Maintenant, je peux recevoir mes enfants, on a plus de place pour circuler que dans la caravane. J’ai aussi la visite du kiné 3 fois par semaine et l’assistante ménagère passe deux fois/semaine. Je suis très content ! »

Retraité et bénéficiaire d’une pension de 916 euros, Paul gagnait sa vie autrefois en faisant les marchés. Cela fait 10 ans qu’il vit sur cette aire rennaise dédiée aux gens du voyage. Grâce au soutien de son assistante sociale puis de « SOS Familles », Paul a pu quitter sa caravane en 2019 et participer au financement de l’achat de son mobil-home grâce à un prêt de l’association aujourd’hui remboursé. Dans ses 26 m2, il peut désormais recevoir ses deux filles qui l’aident pour ses courses et passent le voir régulièrement.

Handicapé, Paul a subi deux opérations de la hanche et se déplace aujourd’hui avec des béquilles, Paul ne pouvait presque plus se déplacer jusqu’aux toilettes communes. Sollicitée par l’assistante sociale,  la Fondation est intervenue en 2021 pour financer l’installation de sanitaires dans le mobil-home.

Paul débourse environ 120 euros par mois, charges et emplacement compris. Aujourd’hui, il craint de ne pouvoir faire face à ses dépenses, avec la hausse du coût de la vie. Soucieux, il avoue : « Je ne sais pas pour combien de temps je vais en avoir… ».

Source : Fondation Abbé Pierre

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.