Un salon de coiffure dans la rue

Depuis 2020, à La Réunion, une dizaine de bénévoles soutenus par la Fondation sillonnent l’île pour coiffer et masser les personnes sans domicile.

 

 

Stéphane Delphine a créé son association en 2019, en partant d’un constat : « Les personnes à la rue, la première chose que l’on voit d’elles, c’est leur état, leur image. Je me suis dit que je pouvais aider à ce qu’elles se sentent mieux dans leur peau, en les coiffant, en taillant leur barbe, en leur donnant des vêtements parfois… se sentir mieux dans son corps, ça ne peut être que bénéfique pour les personnes en errance et le regard de l’autre change tout de suite, aussi. C’est comme ça que « Kouler lo ker » est née », précise Stéphane.

Depuis un an, les dix bénévoles de l’association, tous autodidactes, sillonnent l’île une à deux fois par mois pour aller à la rencontre des personnes sans domicile, dans les rues, dans les squats, mais aussi dans les centres sociaux et centres d’accueil ainsi que dans les Boutiques Solidarité de la Fondation Abbé Pierre.

« À côté des maraudes, on se déplace aussi sur site. Je préviens les différentes structures et les associations du jour de notre passage pour que nous puissions rencontrer un maximum de personnes. Quand nous sommes dans un site, nous avons plus de place, c’est mieux, c’est plus confortable pour tout le monde. Nous avons mis en place un partenariat avec la Fondation Abbé Pierre et nous allons venir régulièrement dans ses 3 Boutiques Solidarité le matin, pendant le petit-déjeuner. Quand nous sommes venus en avril dernier dans la Boutique de Saint-Denis, nous avons pu coiffer une trentaine de personnes », ajoute Stéphane.

 Les bénévoles proposent également des massages aux personnes qu’ils rencontrent. Quand elle le peut, l’association distribue des kits d’hygiène, des vêtements et parfois de la nourriture.

« Tout commence avec l’échange, la discussion, un café… et peu à peu, on découvre les besoins. Les gens se confient beaucoup, comme dans un salon de coiffure normal ! On a une grande proximité avec les personnes qui viennent nous voir. »

Depuis sa création, « Kouler lo Ker » a rencontré un millier de personnes et participé au bien-être de chacune d’elles, en grande majorité des hommes. Aujourd’hui, certains sont devenus des habitués.

Grâce au soutien financier de la Fondation, l’association pourra acquérir prochainement un bus qui sera transformé en « salon de bien-être ambulant » et qui proposera toutes les prestations actuelles (coiffure, massage, onglerie, taille de la barbe).

Source : Fondation Abbé Pierre

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
5 + 9 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.