La débrouille au cœur du quotidien

 

Nathalie, 52 ans, voit son emploi fragilisé par sa situation de mère célibataire.

 

 

C’est une petite femme énergique et volubile, le regard franc et la voix douce. Elle semble elle-même incrédule quand elle raconte que ces dernières semaines, elle a « baissé les bras » et arrêté ses CDD pour une société de ménage.

« J'ai toujours été dynamique. Quand j'avais un travail, j'essayais d'être à l'heure, de ne pas le perdre », insiste-t-elle. Mais les derniers mois ont eu raison de ses forces psychiques. Nathalie réside dans le Val-d'Oise, au nord de Paris, et a encore la charge de deux enfants : un fils de 23 ans issu d'une première union, qu'elle élève seule depuis ses 6 ans, et une ado de 13 ans.

 « Mon lit est à côté de la fenêtre, celui de Sarah près de la table. Je suis insomniaque, j'ai perdu beaucoup de poids, je n'arrive plus à me lever le matin. »…

Sarah non plus n'a pas toujours le moral. Sa mère se trouve parfois désemparée. « J'aimerais savoir comment l'aider à se sentir mieux », glisse Nathalie qui manque d'interlocuteurs à qui confier ses doutes. Elle espère retrouver vite la force de retravailler, quand toutes les deux iront mieux. Si le fils aîné quitte le domicile, Sarah aura enfin sa chambre.

Extrait de l'article d'Alexia Eychenne et de Clémentine Méténier

Journalistes au SCCF

Extrait de l'article Mères seules : la débrouille au cœur du quotidien de Sana, Laurence et Nathalie

Source : SCCF

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
11 + 8 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.