Témoignage de Claire, allocataire du RSA

08/04/2022

À 54 ans, Claire ne peut compter que sur le RSA pour vivre depuis qu’un accident vasculaire cérébral (AVC) l’a contrainte de cesser son activité d’infirmière libérale.

 

Hébergée chez sa mère dans l’attente d’un logement social, elle compose avec des budgets « ricrac » qui la prive de l’autonomie et des petits loisirs qu’elle pouvait s’offrir jusque-là.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.