Appel du Secours Catholique –Caritas France (16 septembre 2016)

22/09/2016
Secours catholique Caritas France

Depuis quelques jours, le projet d’accueil des réfugiés de Calais à travers des centres répartis sur le territoire provoque des réactions politiques et une polémique indignes. Des maires, des présidents de région, incitent les élus locaux et la population à s’opposer, par tous les moyens, à la création de ces centres d’accueil. Ils font appel aux sentiments les plus bas pour susciter la peur, le rejet, le repli, le refus de ceux qui fuient la guerre et la violence de leur pays.

Le  Secours  Catholique – Caritas  France  exprime  son  indignation  devant  ces  appels  de responsables politiques qui s’opposent au droit et renient les valeurs d’hospitalité et de solidarité, sapant ainsi notre capacité à faire société.

Les  drames  du  Proche -Orient et d’Afrique ont provoqué l’exode de centaines de milliers de réfugiés. La France en a accueilli une partie bien modeste, comparativement à d’autres Etats, et est parfaitement en mesure de  «prendre sa part» et d’organiser convenablement l’accueil des quelques milliers de réfugiés réduits à vivre dans des campements de fortune à Calais, à Paris ou ailleurs.

Les  milliers  de  migrants  contraints  de  vivre  dans  la  rue  en  France,  ou  dans  la  «jungle  de Calais»,  sont  les  symptômes  de l’incapacité  de  notre  pays  à  gérer  de  manière  efficace l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des demandeurs d’asile sur l’ensemble du territoire, et des injustices créées par le règlement de Dublin en Europe. C’est à cette tâche politique  que  doivent s’atteler ensemble le gouvernement, les élus, les associations et les citoyens dans un esprit de solidarité pour le bien commun.  

Le Secours Catholique – Caritas France appelle chacun à montrer le visage de la fraternité et de l’entraide. Le  Secours  Catholique  appelle  les  élus  locaux  et  régionaux à favoriser l’accueil en mobilisant  les  acteurs  de  solidarité  qui  sont  présents  sur  leur  territoire,  et  en  suscitant l’expression de la générosité dont sont porteurs leurs concitoyens.

Le  Secours-Catholique appelle son  réseau d’acteurs (68000 bénévoles),  ses  partenaires, les communautés chrétiennes, à se mobiliser auprès de leurs élus, avec les associations et structures d’accueil, pour encourager les mesures de solidarité avec les plus pauvres, et pour favoriser, en complément de l’effort des pouvoirs publics, un accueil digne des réfugiés dans un partage chaleureux et citoyen.

Ajouter un commentaire