Baromètre 2021 sur la lutte contre les discriminations

Enquête réalisée en ligne du 15 au 16 mars 2021 par harris interactive. Echantillon de 1033 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Méthode des quotas et redressement appliques aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Depuis près de 6 ans, Harris Interactive accompagne Maison des Potes dans la réalisation d’un baromètre visant à mesurer l’opinion du grand public quant à différentes mesures afin de lutter contre les discriminations. D’abord menée dans toute l’Europe en 2015 et 2016, l’enquête se concentre depuis 2017 sur le cas particulier de la France et sur les évolutions de perceptions internes au pays.

Que retenir de cette enquête

On constate, depuis le début du baromètre en 2015, une perception à deux vitesses qui distingue les mesures de lutte contre les inégalités, notamment dans le travail – accueillies très favorablement – et les mesures où la citoyenneté et notamment l’accès à la citoyenneté sont mises en jeu – où les Français sont davantage partagés.

Pour cette vague de 2021 on observe une hausse générale de l’approbation des Français envers les différentes mesures de lutte contre les discriminations. En ce qui concerne les trois premières mesures, plus de 8 Français sur 10 se déclarent favorables pour :

  • Garantir à tous la même rémunération et la même retraite à toutes les personnes exerçant le même travail sur le territoire français, quelle que soit leur nationalité (89%, +3 points par rapport à 2019) ;
  • Renforcer les sanctions juridiques en Europe contre les employeurs coupables de discrimination à l’égard de l’origine, de la nationalité, de la couleur de peau ou de la religion (88%, +3 points par rapport à 2019, +8 points par rapport à 2015) ;
  • Autoriser les recours collectifs en justice pour les victimes d’une même discrimination (81%, +4 points par rapport à 2019).
  • Plus des ¾ des Français se déclarent également en faveur d’un anonymat des candidatures (CV) examinées par les employeurs (77%, +2 points par rapport à 2019). Dans un contexte de crise sanitaire qui s’accompagne d’une crise économique d’envergure, l’égalité d’accès au travail reste un objectif majeur.

Les trois mesures suivantes, qui intègrent davantage la notion de citoyenneté, suscitent toujours un peu moins d’adhésion auprès des Français. Néanmoins la baisse observée en 2019 n’est plus d’actualité et ces mesures atteignent un niveau d’adhésion inédit au cours de cette vague :

  • Autoriser les étrangers non-communautaires à devenir titulaires de la fonction publique (60%, +9 points par rapport à 2019) réalise la progression la plus importante par rapport à l’an passé.
  • La régularisation des travailleurs étrangers sans papiers disposant d’un contrat de travail (60%, +4 points par rapport à 2019), retrouve un niveau d’adhésion proche de 2018 (59%).
  • Les Français se montrent encore divisés sur la question d’élargir le droit de vote aux élections municipales et européennes aux étrangers non-communautaires (56% +6 points par rapport à 2019), mais la mesure de cette année marque également un net progrès en termes d’adhésion.

Comme chaque année, les mêmes catégories de population se distinguent par leur plus grand soutien à toutes ces mesures. Sensibilisées à ces questions sur le plan personnel, les personnes dont les parents ne disposaient pas de la nationalité française à leur naissance sont plus nombreuses à se montrer favorables à ces différentes propositions. C’est également le cas des personnes qui se déclarent proches idéologiquement des formations politiques de gauche. On note enfin, que par rapport à l’année précédente, les profils les plus jeunes (âgés de 18 à 24 ans) portent un regard plus positif sur l’ensemble de ces mesures.

Source : harris interactive

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
12 + 2 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.