La vie d’étudiant confiné

Quelles conséquences la crise sanitaire a-t-elle eu sur la réalisation des études, sur les conditions de logement ou encore les ressources financières des étudiants ? Comment ceux-ci ont-ils vécu cette période ?

Pour répondre à ces différentes questions, l’Observatoire national de la vie étudiante a réinterrogé, dans le prolongement de l’enquête conditions de vie 2020, 6 130 étudiants inscrits en 2019-2020 à l’université, en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), écoles d’ingénieur, de commerce, culture, ou de grands établissements.

Cette enquête aborde les thèmes suivants :

  • le logement : conditions de logement, changement de lieu d’habitation ;
  • l’activité rémunérée : continuité ou perte d’emploi salarié, montant de la perte de revenus estimée, job d’été ;
  • les difficultés financières : postes du budget impactés, aide exceptionnelle financière ou matérielle ;
  • la santé : santé mentale, accès aux soins médicaux, alimentation, alcool ;
  • la continuité pédagogique : conditions d’études, stage, examens ;
  • les perspectives : orientation, mobilité internationale, insertion professionnelle.

Méthodologie

L’enquête a été réalisée par questionnaire en ligne entre le 26 juin et le 8 juillet 2020 auprès des étudiants ayant répondu à l’enquête Conditions de vie 2020 et ayant accepté d’être recontactés. Étaient concernés par cette enquête les étudiants inscrits en 2020 à l’université, en Grand Établissement, en CPGE, en école d’ingénieur, de commerce, d’art et de la culture. Au total, un peu plus de 45 000 étudiants ont été sollicités par mail pour répondre à l’enquête.

Pour garantir une meilleure représentativité de l’échantillon, les données brutes obtenues lors de l’enquête ont été pondérées à partir des informations centralisées par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation sur les inscriptions effectives dans les établissements.

Résultats

L’enquête menée par l’Observatoire national de la vie étudiante sur le ressenti des étudiants pendant la période de confinement montre que la crise sanitaire a eu d’importants effets sur leurs conditions de vie :

  • nombreux sont celles et ceux – notamment parmi les plus jeunes – ayant fait le choix de rejoindre leur famille, bénéficiant ainsi, pour une majorité, d’aides plus nombreuses et de conditions de logement dans l’ensemble plus favorables.
     
  • Ce retour à une forme de cohabitation contrainte par les évènements n’a toutefois pas empêché pour certains l’existence de conflits ou encore la nécessité de s’occuper d’un proche malade, autant d’éléments qui ont pu perturber le suivi des études.
     
  • Les signes de détresse psychologiques ont été dans l’ensemble plus nombreux dans la population étudiante pendant cette période de confinement, de même que la consommation d’alcool ou le renoncement aux soins.
     
  • La formation à distance, mise en place dans la plupart des établissements, a permis de révéler de nouvelles inégalités au sein de la population étudiante : avec le développement des cours en mode distanciel, disposer d’un ordinateur personnel, d’une bonne connexion internet ou encore d’un environnement calme, sont devenus particulièrement essentiels pour la réussite de chacun·e. Les étudiants étrangers, par l’éloignement de leur famille et leurs conditions de vie et de travail plus précaires, apparaissent ainsi comme les grands perdants de la crise sanitaire.
     
  • La perte ou la diminution de l’activité salariée, l’annulation ou le report des stages ou encore l’interruption des mobilités internationales ont également transformé l’expérience étudiante, fragilisant davantage les catégories les plus précaires. Ces transformations ont également généré des inquiétudes particulièrement importantes parmi les étudiants en fin d’études, allant jusqu’à modifier, pour certains, leurs projets d’orientation et d’insertion.

Les effets de la crise pourraient ainsi se faire sentir encore longtemps sur la population étudiante.

Source : Observatoire de la Vie Etudiante

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
1 + 0 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.