L’adaptation de l’Eglise à l’évolution du monde rural

En avril 2022, plus de 700 chrétiens du monde rural sont invités par les évêques de France à se rassembler dans la Drôme pour partager sur la place de l’Eglise dans le rural et les nouvelles formes que peuvent prendre la présence chrétienne et l’annonce de l’Evangile.

Pour préparer ce rendez-vous, chaque diocèse, comme celui de Valence, vient d’organiser une journée d’échanges et de découverte.

Le monde rural vit de grands changements et l’Eglise doit y trouver sa place.

Pour qu’elle s’y réinvente en se recentrant sur sa vocation première, annoncer la bonne nouvelle en acte et en parole, les évêques de France ont imaginé le rassemblement Terres d’Espérance. Cette manifestation initialement prévue en avril 2020, réunira en avril 2022, dans la Drôme à Châteauneuf de Galaure tous les diocèses de France pour partager les initiatives et permettre à chaque territoire de s’adapter et d’initier une créativité nécessaire pour répondre aux enjeux de notre temps. L’objectif est de déterminer comment annoncer l’Evangile dans le monde rural d’aujourd’hui.
Une première étape vient d’avoir lieu en préparation du rassemblement national, dans chaque diocèse avec un premier état des lieux des idées et des points de vigilance.

Dans le diocèse de Valence, où le monde rural est bien présent, cette première rencontre a mis en avant l’importance entre autre de la diaconie auprès des plus pauvres et des plus fragiles, en plus de l’enjeu de la jeunesse et de sa place dans l’Eglise et le monde rural.

Des ateliers ont présenté des pratiques et des idées locales pour revitaliser le monde rural. Les témoignages de Solidarité Paysans, de 1001 Cadeaux du cœur, de la commission énergie d’Eglise Verte et du Secours Catholique et son action de solidarité, ont illustré les différents aspects de la ruralité.

Le monde agricole a bien évidemment été au cœur des discussions, mais l’écologie avec l’encyclique Laudato Si’ s’est aussi imposée en fil rouge.

La démographie, et l’aspect politique à travers l’aménagement du territoire et l’emploi, ont complété les débats qui ont mis en avant deux dimensions majeures à prendre en compte dans la vie du monde rural drômois : Le défi communautaire pour briser l’isolement et favoriser des communautés fraternelles pour partager la parole. Et le développement de la diaconie dans un contexte de fragilité du monde rural grandissant avec la précarité et la pauvreté. « Il est essentiel de faire savoir qu’il y a une main tendue quelque part. Il est nécessaire de venir en aide, de créer un climat de confiance, et d’être attentif à l’humain derrière l’exploitation agricole pour lutter, entre autres, contre la dépression, le surendettement ».

Rejoindre les personnes seules en leur apportant un colis de Noël, pour certaines de ces personnes c’est une joie indescriptible. Mais comment construire une suite à cette solidarité ?

La journée a permis d’être à l’écoute des enjeux de notre époque et accueillir les projets et la vitalité des communautés chrétiennes. Des constats posés, des besoins revendiqués, et des idées à travailler comme la mise à disposition de terres pour des petits élevages ou des petites cultures afin de favoriser la biodiversité et faire croître la vie qui aiderai des familles en permettant la transmission de la terre et des valeurs. Ou la mutualisation des contrats d’énergie, pour réaliser des économies mais aussi de créer du lien dans des villages où la disparition des commerces, de la ligne téléphonique fixe, du bistrot est vécue parfois comme un abandon de la société.

La création de nouvelles solidarités est apparue essentielle par les témoignages « Une joie rayonnante a surgi du réseau d’entraide créé quand on a consenti à reconnaître notre propre pauvreté et notre besoin des autres : on croit donner et on reçoit bien au-delà ! ».

Source : diocèse de Valence

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
2 + 5 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.