A Taizé, rencontre entre jeunes chrétiens et musulmans !

La 4ème rencontre d’amitié entre jeunes chrétiens et musulmans à Taizé (15-18 juillet 2021) aura pour thème : “ Agir ensemble pour la fraternité humaine et la sauvegarde de la Création ”.

 

Frère Jean-Jacques participera à l’animation de cette session destinée aux 18-35 ans.

Avec une soixantaine de participants attendus, la rencontre 2021 sera certes plus modeste en nombre que les trois précédentes qui ont eu lieu à Taizé en 2017, 2018 et 2019, comptant jusqu’à 200 jeunes ! Pourtant frère Jean-Jacques est confiant. Encouragé par le Père Vincent Feroldi, directeur du Service National pour les Relations avec les Musulmans (SNRM), à maintenir cette proposition estivale malgré la crise sanitaire qui perdure, il veut « montrer que cette amitié est possible » car « de nombreuses initiatives existent et le faire savoir compte ».

La tuerie du Bataclan (2015), l’assassinat du P. Jacques Hamel (2016) et plus récemment la décapitation du professeur Samuel Paty (2020) justifient amplement l’importance de dialoguer, pour dépasser les clichés et déconstruire les images fausses. « Nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres et pour cela, il faut se connaître » argumente-t-il. Lui-même a vécu au Sénégal et au Bangladesh et est très en lien avec le Moyen-Orient, notamment le Liban. Co-animateur de la session, frère Francesco est originaire d’Indonésie, pays musulman à 87,5 %. Sa propre famille compte des croyants de deux religions. Chaque semaine, il anime un atelier « vivre ensemble » qui rassemble chrétiens et musulmans à Taizé.

Fratelli Tutti et Laudato Si’ au programme

Les encycliques du pape François sur l’amitié sociale et la sauvegarde de la Création constituent la trame du week-end. Si certains temps sont destinés aux participants de cette session, les ateliers s’adressent à tous les jeunes présents à Taizé (jusqu’à 500 l’été hors pandémie) et sont traduits dans plusieurs langues.

  • Vendredi 16 juillet, pendant la matinée de plénière, la fraternité vécue au quotidien sera l’axe de partage de Radia Bakkouch, présidente de Coexister. Le Père Vincent Feroldi (SNRM) reviendra sur le voyage du Pape en Irak (mars 2021) et Fratelli Tutti. Des témoignages vidéo envoyés d’Egypte, d’Irak et du Liban montreront comment se vit l’amitié entre chrétiens et musulmans dans ces pays.

Les ateliers de l’après-midi valoriseront les actions menées par l’animatrice Mariam Guerey, de l’antenne du Secours Catholique – Caritas France à Calais, et les maraudes organisées par la mosquée de Châtenay-Malabry (92).

  • Samedi 17 juillet, Elena Lasida, présidente du réseau “ Eglise Verte ” (à confirmer), abordera nos modes de vie et l’imam Chemouini Chems Eddine, l’éco- conception de « la mosquée verte » à Massy (91).

Si des groupes d’échanges permettront aux jeunes de réagir, faire des rencontres informelles est « aussi important », selon frère Jean-Jacques. C’est l’objectif des temps libres mais aussi de prière, ouverts à tous les jeunes.

Prier à Taizé

Depuis la fondation de la communauté, la manière de prier de Taizé impressionne par ses chants, son silence et sa beauté. « Notre prière touche la vie des gens » témoigne frère Jean-Jacques. Pendant la rencontre, la prière musulmane est proposée chaque jour à 14h30. D’ailleurs, à plusieurs reprises, les frères se sont rendus en « visitation » à la mosquée voisine de Chalon-sur-Saône où officie l’imam Ahmed Belghazi.

Mais pourquoi cette ouverture à l’islam ? Dès sa fondation, la communauté oecuménique est un lieu de prière, « au service de la fraternité humaine ». Elle fera ainsi passer des Juifs en Suisse, accueillera des prisonniers allemands le week-end, prendra en charge des orphelins de guerre… Dès les années 60, la jeunesse plébiscitera ce lieu pour se rassembler. En 2015, la communauté entend l’appel du pape François. La communauté a donc accueilli des familles d’Irak et de Syrie mais aussi des groupes de jeunes migrants venus de Calais.

« Sois parmi les hommes un signe d’amour fraternel et de joie » (frère Roger) sera la boussole de frère Jean-Jacques pendant cette rencontre !

Claire Rocher (SNMM)

Source : Mission et Migrations

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
6 + 2 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.